Masterclass princière pour les Sud-Africains Une manière de leur donner davantage confiance en eux

La princesse Charlène a choisi, hier matin, d'enseigner les gestes qui sauvent à des enfants de Cape Town qui participent, en Principauté ce week-end, au tournoi de rugby Sainte-Dévote

Qu'est-ce que des collégiens de Monaco et des enfants des townships de Cape Town en Afrique du Sud, qui, de surcroît, parlent Afrikaan, ont en commun ? A priori, pas grand-chose.

Une fois évoquées leurs passions communes pour la pizza, Harry Potter, Justin Bieber et les jeux sur XBox, les adolescents ont pourtant moult sujets de conversation hier matin à l'occasion du troisième échange Monaco/Afrique du Sud autour des valeurs du sport, développé par la fondation Princesse Charlène.

À ce titre, la princesse Charlène s'est chargée elle-même...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter