Le maire Gérard Spinelli, constate «un nombre de résidences secondaires croissant», alors que la demande de logements est de plus en plus forte. Il veut donc une «taxe dissuasive». Photo J.D.

Les résidences secondaires plus taxées à Beausoleil

Le conseil municipal a décidé d'augmenter d'encore 20 % la taxe d'habitation sur les résidences secondaires. L'opposition s'inquiète pour les petits propriétaires

Une taxe d'habitation majorée d'encore 20 %. C'est la décision qu'ont pris le maire, Gérard Spinelli, et ses élus de la majorité pour les résidences secondaires à Beausoleil. Une moindre augmentation peut-on penser puisque la Loi de finances pour 2017 prévoit que le conseil municipal peut désormais moduler cette majoration de 5 à… 60 %!

Depuis 2014, les résidences secondaires sont dans le collimateur de l'État, du moins celles situées dans les zones où existe un déséquilibre marqué entre l'offre et la demande de logements. Après une...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter