Le prince Albert II est arrivé ce dimanche, 18 mars, en Colombie pour sa première visite officielle dans ce pays. Photo Cesar Carrion/Présidence de la république colombienne

Le prince Albert II en visite officielle pour la première fois en Colombie

Le prince Albert II est arrivé ce dimanche 18 mars en Colombie pour sa première visite officielle dans ce pays.

Reçu à Carthagène, à 1.000 kilomètres de la capitale Bogota, le souverain a été accueilli par le président de la république colombienne, Juan Manuel Santos. Une rencontre chaleureuse marquée par la signature d’accord entre les deux pays.

"Lors de la réunion du Chef de l’État et du Prince Albert II de Monaco, un mémorandum d’accord a été signé pour approfondir et renforcer la coopération dans divers domaines" explique-t-on du côté du bureau de la présidence colombienne.

Un accord dans la lignée des engagements de l’Accord de Paris. Mais pas seulement. Le document cosigné par Monaco et la Colombie entend favoriser des échanges économiques, le commerce, l’investissement, la science et la question des océans.

"La collaboration entre nos deux états a été très attrayante en si peu de temps. Et grâce à cette visite, j’ai pu rencontrer d’innombrables atouts", a déclaré le souverain. Qui salué aussi les efforts engagés par les autorités pour construire la paix dans le pays.

En ce sens, un des moyens d’y arriver est la tolérance par le sport et le développement d’activités sportives pour créer du lien social.

Ce lundi, le souverain doit poursuivre ce voyage officiel à Santa Marta, pour visiter le site archéologique de Ciudad Perdida. Avant de prendre part à un événement régional sur l’acidification des océans.