Daniel Boéri, hier soir, dans l'hémicycle. Photo Cyril Dodergny

Le Conseil national vote une loi pour préserver le patrimoine monégasque

Après sept ans de travail et de passion, le Conseil national a voté, hier, en faveur du projet de loi N° 891 relatif à la préservation du patrimoine national

Une loi votée à la majorité, les six élus Horizon Monaco et Jean-François Robillon (UM) s'étant abstenus. C'est un grand pas en avant pour la loi relative à la préservation du patrimoine national. Un grand pas législatif tout au moins pour ceux qui voient d'un œil tantôt perplexe, tantôt désabusé un texte qui, initialement, avait des ambitions claires et précises.

Aujourd'hui, le texte pèse toutes les nuances du terme patrimoine, au point que le rapporteur Daniel Boéri le considère comme "un facteur de développement qui favorise "l'art de vivre du Monaco de demain "".

La liste des experts et sachants largement consultés exprime, à elle seule, cette conception très large de la notion de patrimoine. Quelques noms ? Pierre Abramovici, pour son travail aux archives du Palais et de l'État, Marie-Claude Beaud, directrice du NMNM, Nathalie Rosticher, conservateur en chef au NMNM, Alain...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter