La résidence les Jardins d'Apolline à Monaco Photo JFO

Jardins d'Apolline: le gouvernement "ne regarde pas à la dépense"

Lors d'une conférence de presse hier, le gouvernement a rappelé les mesures financières en faveur des résidents d'Apolline, et a dévoilé le montant des indemnités de relogement

Les résidents des Jardins d'Apolline sont des sinistrés. Et le gouvernement entend bien les considérer en tant que tel, et leur apporter son soutien. C'est du moins le message qu'a relancé hier le gouvernement en invitant la presse à faire le point avec le maître des deniers, le conseiller de gouvernement ministre des Finances, Jean Castellini, entouré de Rémy Rolland, administrateur des domaines, et d'Albert Croesi, en charge de la gestion de cette crise.

Jean Castellini a rappelé les mesures énoncées par le ministre d'État à l'auditorium le 21 juin dernier, à savoir : gratuité des loyers pour les mois de juin, juillet et août, c'est-à-dire la "période estimée de rétablissement de la potabilité de l'eau", puis des loyers réduits de 50 %. 

"La potabilité a été rétablie plus vite, et c'est tant mieux, mais nous ne revenons pas sur cet engagement", détaille le conseiller...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter