Anne Vissio, secrétaire exécutif de l'accord Ramoge. Photo Cyril Dodergny

"Il y a un enjeu de gestion des mouillages" entre Marseille et l'Italie en passant par Monaco

Anne Vissio, secrétaire exécutif de l'accord Ramoge, entre la France, l'Italie et Monaco, fait le point sur les enjeux du mouillage dans cette zone qui va de Marseille à La Spezia, en Italie

C'était en 1976. La France, l'Italie et Monaco signent l'accord Ramoge. Objectif principal: "Coordonner les actions des États français, italien et monégasque en matière de préservation des eaux du littoral méditerranéen".

Les trois pays travaillent, ensemble, sur la gestion intégrée des zones côtières, la prévention et la lutte contre la pollution, l'éducation et la communication. Dans le cadre de la "Monaco Ocean Week", il a été question du mouillage dans la zone Ramoge, de Marseille à La Spezia, en Italie.

"Une des régions les plus touristiques", qui "constitue une destination privilégiée pour le yachting".

Le colloque avait pour but de "partager les expériences, les pratiques et les techniques de mouillage respectueuses du milieu marin".

Et "orienter, à terme,...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter