Le prince Albert II de Monaco dans le bureau d'apparat du palais princier. Photo Jean-François Ottonello.

Elections nationales à Monaco: le prince Albert II met en garde les candidats

Dans un entretien accordé à Monaco-Matin à la veille de la Fête nationale, le souverain s’est présenté en patron pour répondre aux nombreuses questions qui font l’actualité – chaude et chargée cette année – du pays.

L’exercice du pouvoir forge un caractère. Sur l'aménagement du territoire et la vie politique de la Principauté, douze ans après son avènement, le prince Albert II démontre sa capacité à assumer une décision, à taper du poing sur la table quand il le faut, à entamer un bras de fer si nécessaire.

Sur la campagne électorale des élections nationales, le souverain appelle les candidats à la dignité, la sérénité et au débat d’idées.

"On n’est pas candidat pour satisfaire un ego", prévient-il. Et sur le projet de construction de deux musées et d’un ensemble immobilier sur le port, le souverain annonce son intention de réviser à la baisse l’emprise foncière de...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter