Rachida Dati prône la création d'une autorité de contrôle d'internet Photo Michael Alesi

Comment Rachida Dati lutte pour prévenir la radicalisation

Député européen pour l’Ile-de-France et des Français de l’étranger, Rachida Dati était ce mardi à la conférence ECTR. Elle se bat depuis trois ans pour prévenir la radicalisation et le recrutement de citoyens de l’Union par des organisations terroristes, qui utilisent notamment internet.

La radicalisation, une préoccupation récente chez les politiques?
La radicalisation n’est pas un phénomène récent. Alors que j’étais magistrat, la radicalisation existait déjà en prison. Nous sommes passés d’un problème d’intégration à un problème de communautarisme puis un problème identitaire. Les politiques n’ont pas réagi en temps utile à ce processus de fracturation de notre société, que nous payons très cher aujourd’hui.

Que pouvez-vous faire au niveau européen?
Je suis en charge, notamment pour mon groupe politique, des questions de lutte contre le terrorisme et de lutte contre la radicalisation. J’ai fait voter de nombreuses mesures par le Parlement européen, comme la responsabilité pénale des...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter