À l’arrivée du mannequin suédois, les chapeaux se sont vendus comme des petits pains au stand de l’association des Anges gardiens de Monaco. Jean-François Ottonello

Victoria Silvstedt dédicace les chapeaux et accélère leur vente au profit de l'association "ange gardien" au Grand Prix de Monaco

Le mannequin suédois a fait un détour de trente minutes au stand des Anges gardiens de Monaco hier. Une présence qui a permis de vendre des dizaines de chapeaux signés par la star

Quand Victoria Silvstedt pose ses escarpins sur le bitume de la place d'Armes, le temps s'arrête littéralement. Tous les yeux se rivent sur cette blonde plantureuse à la plastique vertigineuse, perchée à 1,80 m. Le mannequin suédois, redoutable businesswoman, n'est pas venu pour faire de la figuration sur le tapis rouge du Grand Prix, comme tout bon people qui se respecte.

Non non, elle fait mieux. Du social, pour l'association des Anges...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter