Vous ne devez plus mettre un pied en Principauté !

Condamnée, à la précédente audience de flagrance, à une peine de cinq jours d'emprisonnement avec sursis pour être venue en Principauté, une Estonienne, frappée d'une mesure de refoulement notifiée le 28 avril 2018, a récidivé.

Condamnée, à la précédente audience de flagrance, à une peine de cinq jours d'emprisonnement avec sursis pour être venue en Principauté, une Estonienne, frappée d'une mesure de refoulement notifiée le 28 avril 2018, a récidivé. Les policiers l'ont repérée à nouveau dimanche dernier dans le quartier...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter