Voleur de tongs, il "n'a pas de temps à perdre" au tribunal de Monaco

Un ressortissant bulgare de 37 ans a comparu devant la justice monégasque pour avoir subtilisé, au cours de l'été, des effets de plage dans un boutique du port.

Un ressortissant bulgare de 37 ans avec un sacré aplomb et un toupet du tonnerre s'est présenté devant le tribunal correctionnel. Il comparaissait pour avoir dérobé des effets de plage dans la "Boutique du Maillot", au Larvotto : une paire de tongs, un tee-shirt et un maillot.

Si cet homme, sans emploi, avait reconnu les faits au cours de sa garde à vue, paradoxalement, à la barre, il conteste l'infraction reprochée.

"Il n'y avait pas de vidéo dans le magasin, argumente-t-il. Donc vous n'avez pas la preuve que je les ai...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter