Le prévenu a échappé de peu à une peine de prison ferme. Photo Cyril Dodergny

Vol de vélo à Monaco: le SDF échappe de justesse à la prison

Un jeune marginal en errance sur la Côte d'Azur a été condamné à 15 jours de prison avec sursis pour le vol d'un vélo à Monaco. Le procureur général adjoint avait requis une peine dissuasive de 8 jours de prison ferme. La magie de Noël a sans doute joué sur la décision du tribunal.

Un jeune homme de 20 ans a comparu devant le tribunal correctionnel, menotté, à l’audience de flagrance, pour un vol de vélo. Sans domicile fixe ni emploi, il ne perçoit aucun subside. Il a quitté le foyer familial basé à Sarcelles pour mener une vie d’errance sur la Côte d’Azur où il dort dans la rue. À moins de trouver un abri de fortune.

Jeudi 21 décembre, ce marginal est venu à Monaco. Officiellement pour chercher du travail. En vérité, pour se contenter d’un hall d’immeuble ou d’une autre...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter