« Comme vous êtes un récidiviste, vous n'aurez plus le droit au sursis », a prévenu d'emblée le président Florestan Bellinzona Image d'illustration Patrick Clementé

Un mois ferme pour avoir pris le volant en ayant bu 3,5 l de bière

Un barman français a comparu menotté devant le tribunal correctionnel de Monaco après avoir pris le volant en ayant bu 3,5 l de bière et ayant provoqué un petit accrochage sur sa place de stationnement. L'homme récidiviste qui affichait un taux d'alcoolémie de 2,26 gr par litre de sang a été condamné.

Un barman de vingt-six ans, déjà condamné en décembre 2012 pour conduite en état d'ivresse, s'est naïvement laissé aller à une autre nuit de beuverie.

Jeudi 1er juin, dès 3 heures, il a fêté le départ d'une collègue de la SBM en consommant 3,5 litres de bière, deux verres de vin rosé et trois coupes de champagne au "FlashMan" et au "Méridien Beach Plaza". Un parcours éthylique accompli avec un volume excessif d'alcool de 2,26 g par litre de sang… Et une arrivée du conducteur, menotté, devant le tribunal correctionnel.

Pourtant, quand ce Mentonnais, fin soûl, veut récupérer le véhicule pour accompagner son amie à Villefranche, vers 7 h 40, le chef...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter