Au travers de cette affaire, on apprend que 40 vélos ont été volés à Monaco en un an. archives Cyril Dodergny

Un mois de prison ferme pour le vol d'un vélo

La justice monégasque en a ras-le-bol de voir progresser les vols de bicyclettes en Principauté. Le tribunal correctionnel vient ainsi de prononcer une lourde peine, pour l'exemple

Quarante vélos ont disparu sur le territoire monégasque entre juin 2016 et juillet 2017. C'est la raison pour laquelle la Principauté mène actuellement une campagne de lutte contre les vols de vélos… »

À l'audience du tribunal correctionnel, levée de son siège, la représentante du parquet général, Alexia Brianti, dépasse le rôle d'accusateur public du procureur qui, dans l'ensemble, n'est satisfait qu'en cas de condamnation, de préférence lourde. Ses propos vont également plus loin que la représentation, au sens juridique, de la société.

Confondu par la vidéosurveillance

Si la magistrate hausse le ton, c'est pour protéger...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter