Un jeune migrant condamné pour usage de faux documents

Un jeune migrant se serait-il bien caché sous de belles, mais fausses, déclarations de réfugié, en présentant des documents falsifiés afin de profiter de l'hospitalité de la Principauté ?

Un jeune migrant se serait-il bien caché sous de belles, mais fausses, déclarations de réfugié, en présentant des documents falsifiés afin de profiter de l'hospitalité de la Principauté ?

Pour la Justice monégasque, il n'y a plus aucun doute. Le dossier a été évoqué au cours de la dernière audience du tribunal correctionnel en l'absence du prévenu. Il a été condamné à une peine d'amende de 500 euros assortie du sursis.

Au départ de cette affaire, une banale démarche auprès de la Sûreté publique. L'intéressé arrive le 28 août dernier dans les locaux de la rue Suffren-Reymond pour raconter son périple difficile.

Il est parti de Côte d'Ivoire afin...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter