Un Mentonnais a été condamné pour un fumigène allumé avant Monaco-Dortmund. Photo archives Patrice Lapoirie

Un "faux" supporter de l'ASM condamné pour un fumigène allumé avant le match Monaco-Dortmund

Un jeune Mentonnais de 23 ans a été condamné à 500 euros d'amende avec sursis pour avoir brandi un fumigène allumé à l'extérieur du stade Louis-II, le 19 avril dernier, juste avant le match de Ligue des Champions Monaco-Borussia Dortmund.

 A l'audience, ce barman de profession a déclaré: "Je ne suis pas un vrai supporter de Monaco. Je ne savais pas que ces engins étaient interdits…"

Il n’y a pas de fumée sans feu… L’adage populaire, subtil pour déterminer qu’il n’y a pas d’effet sans cause, peut également caractériser le délit plus classique d’utilisation d’un fumigène.

Un jeune Mentonnais, en effet, était repéré le mercredi 19 avril dernier,...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter