Un an de prison ferme pour le pervers de la gare

L'individu qui a comparu devant le tribunal correctionnel vendredi dernier, menotté et sacrément entouré par du personnel pénitentiaire à l'audience de flagrance, est pour le moins obsédé.

L'individu qui a comparu devant le tribunal correctionnel vendredi dernier, menotté et sacrément entouré par du personnel pénitentiaire à l'audience de flagrance, est pour le moins obsédé. Il n'a aucun scrupule à mettre sa main sur les parties intimes des femmes croisées sur le quai de la gare SNCF. Outre ces attouchements, le bonhomme a également tendance à lorgner l'entrejambe des dames en train d'uriner en passant sa tête sous la porte des toilettes !

Jugé pour outrage public à la pudeur, violences et infraction à mesure de refoulement en état de récidive, ce quadra d'origine roumaine, sans profession, a été condamné à une peine d'un an de prison ferme.

Les images vidéo accablantes

Dans le box, le prévenu n'a aucun respect pour la juridiction collégiale comme pour les...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter