Blessé par balle, Nizar avait été déposé devant l’hôpital d’Antibes en mai dernier. Photo d’illustration Sébastien Botella

Un ado blessé par balle condamné à trois ans de prison ferme pour la violente agression d'une jeune femme

Trois ans de prison ferme, un an avec sursis et mise à l'épreuve. La peine prononcée par le tribunal pour enfants de Grasse la semaine dernière contre Nizar, qui vient à peine de fêter ses dix-huit ans, est inhabituelle.

 Elle est à la mesure de la dangerosité de ce jeune Azuréen qui a été reconnu coupable d'un vol par effraction en réunion, d'outrages et rébellion, d'évasion et d'un vol avec violences ayant entraîné plus de huit jours d'interruption de travail.

Sa mise en examen pour cette impressionnante série de délits lui avait été notifiée par un magistrat sur son lit d'hôpital.

Le 22 mai, blessé par balle à la clavicule, il avait...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter