Six mois ferme pour un chèque de 7 020 € falsifié

Un ressortissant portugais, gérant de société, sans domicile ni résidence connue, devait comparaître devant le tribunal correctionnel.

Un ressortissant portugais, gérant de société, sans domicile ni résidence connue, devait comparaître devant le tribunal correctionnel. La justice lui reproche la falsification d'un chèque de 7 020 € et un recel de vol qui remontent au mois de mars 2016. Mais le quadragénaire n'était pas à l'audience pour s'expliquer sur les faits.

Le prévenu semble avoir un sacré passif. D'après des sources policières, il vivrait de petites magouilles en France. Aussi les juges ont-ils...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter