Image d'illustration Photo DR

Que faisait ce Napolitain connu de la justice avec des diamants dans sa ceinture à Monaco?

Arrêté en état d'ébriété, un sexagénaire napolitain était en possession de deux diamants. Outre un lourd passif judiciaire depuis les années 70, sa défense est apparue confuse

Un Napolitain est appelé à la barre du tribunal correctionnel. La justice monégasque soupçonne ce ressortissant italien de soixante-quatre ans d'avoir importé en contrebande deux diamants, en violation avec l'ordonnance souveraine de 1963 sur la convention douanière entre la France et Monaco.

C'est un homme étrange. Il ne comprend pas ce qui lui arrive et se déclare innocent ! Pourtant, à l'audience, un passé des plus troubles est évoqué quand on aborde la personnalité du prévenu. Plus singulier encore, ses déclarations sur la provenance et la destination des pierres précieuses varient au fil de l'interpellation, des gardes à vue et des propos tenus devant les juges.

"Chez nous, on ne fait ni facture, ni reçu"

L'affaire a un parfum d'histoire de L'Homme à la Buick, avec Fernandel et Danielle Darrieux.

En fait, le...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter