Illustration/ Exercice incendie avec les sapeurs pompiers de Monaco à la Brasca à Eze. Photo archives J.-F.O.

Pompier électrisé dans un appartement à Monaco: peines confirmées en appel pour le couple de propriétaires

Le couple monégasque écope de 6 mois de prison avec sursis et l’obligation de verser de fortes sommes au pompier blessé lors de son intervention et à l’Etat.

Dans son arrêt, la cour d’appel a confirmé, hier matin, le jugement du tribunal correctionnel. Les époux monégasques sont condamnés à 6 mois d’emprisonnement avec sursis, liberté d’épreuve pendant trois ans, obligation de réparer les dégâts et de verser une provision de 20.000 € pour le pompier blessé, une indemnisation de 5.000 € pour son épouse et la somme de 58.309,32 € réclamée par l’État.

Sur les faits, l’audience n’aura apporté quasiment aucun éclaircissement. On restera toujours dans le flou total dès qu’on aborde la genèse de l’incendie et de l’installation électrique artisanale dans un immeuble domanial de Fontvieille. Le couple campe toujours sur ses positions. En réponse aux interrogations du président Éric Senna, le mari confesse son...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter