Monaco : cinq jours ferme pour vol au rendez-moi

Deux sœurs venues de Cagnes-sur-Mer ont été condamnées à cinq jours de prison pour avoir arnaqué des commerçants de la Principauté avec un mode opératoire assez simple

Une nouvelle technique d'escroquerie vise les commerçants en Principauté. Pour preuve : l'audience des flagrants délits avec la comparution, menottées, devant le tribunal correctionnel, de deux sœurs résidant à Cagnes-sur-Mer. Françaises, célibataires et sans profession, Paulette et Catherine (*) ont employé une forme de délinquance astucieuse : « le vol au rendez-moi ». Un mode opératoire assez simple ! La ruse consiste à acheter un objet de faible coût en présentant un billet à valeur faciale élevé. Mais le chaland a toujours quelques centimes de manière à faciliter l'appoint ! Le temps qu'il recherche les piécettes dans son portefeuille, il demande...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter