L’affaire a été mise en délibéré et une décision sera rendue le mardi 12 décembre. Photo illustration Philippe Bertini

Liberté d'expression ou diffamation? Un ancien salarié poursuivi à Monaco par la SBM

Un ancien salarié de la SBM a posté deux messages sur le réseau socialn Facebook et dénonce la politique de promotion de la société.

Facebook serait-il un lieu propice aux propos diffamatoires? Son "mur" permettrait-il ce genre d’excès? Si le réseau social en ligne se retranche derrière des recommandations de sécurité basiques, il sera très intéressant de connaître le "profil" dressé par tribunal correctionnel sur "l’ami" rompu éventuellement à ce genre de communication de nature offensive ou inappropriée.

Évidemment, il n’était nullement question, à l’audience, de cliquer sur des paramètres de confidentialité ou bien de bloquer un quelconque utilisateur. En fait, "l’expéditeur" était à la barre.

C’est un retraité monégasque,...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter