La consommation d'un verre d'alcool augmenterait les risques de cancer du sein. Photo : Patrick Clementé

Le militaire avait beaucoup trop bu

Un militaire de carrière de 28 ans, de passage sur la Côte d’Azur pour participer à une mission humanitaire, a eu tort de trop aimer le rosé.

Il revenait en Principauté, ce lundi 4 septembre, avec sa camionnette, pour retrouver un camarade d’armes, après avoir distribué des denrées alimentaires aux sans-abri de la région niçoise.

Contrôlé vers 13 h, au rond-point Wurtemberg, par les policiers à cause d’une manière de conduire assez étrange, ce parachutiste avait un taux de 1,05 mg d’alcool par litre d’air expiré. Il a comparu menotté, le lendemain, devant le tribunal correctionnel, selon la procédure de...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter