Bernard d'Alessandri, Secrétaire général du Yacht-club de Monaco. archive F.B.

L'économie du yachting est en chute libre

Si la législation monégasque ne suit pas la France, la Principauté subit la même chute que le pays voisin du fait de son enclavement géographique. Les explications de Bernard d'Alessandri

Faire un plein de gasoil maritime en Italie pour un yacht de 42 mètres permet d'économiser près de 21 000 euros par semaine en raison du différentiel de taxe » et « le surcoût annuel en France lié aux charges sociales s'élève à 300 000 euros pour un équipage de 7 personnes. »

Dans une lettre ouverte, Christian Estrosi, Hubert Falco et...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter