Le tribunal de Monaco. Photo Cyril Dodergny

Ivre, il plaide l'usurpation d'identité à la barre

Le prévenu, cueilli sur la voie publique en état d'ébriété et en possession de drogue, réfutait être l'auteur des faits, prétendant un vol de carte d'identité

Tout commence le 9 août dernier, vers 8 heures à l'hôtel Méridien Beach Plaza. Un individu crée des troubles au bar : jurons et arrogance rythment son ébriété.

La direction de l'hôtel alerte sans tarder la Sûreté publique. Quand les policiers arrivent, ils sont confrontés à un homme très agité, avec un taux d'alcool de 0,39 mg/l, blessant, insultant, suffisant… Embarqué et conduit dans les locaux du 9, rue...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter