Le coupable : "Je ne m'explique toujours pas comment j'ai pu percuter la pelleteuse." Photo A.C.

Ivre, il percute une tractopelle sur le port avec sa Mercedes

"Je ne peux pas expliquer mon comportement.  Je ne sais pas ce qui m'a pris. J'ai honte, je m'excuse. Je ne veux pas perdre mon travail…" Cet Albanais de 26 ans comparaissait, mardi après-midi, à l'audience de flagrance du tribunal correctionnel de Monaco, pour conduite en état d'ivresse.

Quelle décision irréfléchie a-t-il pris, ce jour-là, de se mettre au volant de sa Mercedes Classe A, après avoir bu sans modération des rhum-coca dans un établissement du port Hercule.

"J'ai honte…"

Les faits se déroulent le dimanche 4 mars, vers 5h10. Les policiers sont alertés d'un accident sur l'avenue J.-F. Kennedy. Au niveau du chantier, un véhicule vient de s'encastrer dans une tractopelle. À cause de l'ivresse. Le conducteur n'arrive pas à souffler dans l'éthylotest et son passager est blessé....

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter