Incendies : le suspect reste en détention provisoire

Sospel Le magasinier soupçonné d'avoir incendié des véhicules, puis foncé sur une jeune femme en fin de semaine à Sospel, reste en détention provisoire avant son jugement, dans deux semaines

Il prend des calmants. Peut-être pas suffisamment. Tout en respectant la prescription du psychiatre qui le soigne pour son anxiété et sa dépression, Thomas Galles, 24 ans, le reconnaît : « J'ai pris un gros coup de sang. »

Mis en examen après la destruction de plusieurs véhicules à Sospel les 25 et 26 juillet, il est également soupçonné d'avoir délibérément foncé sur une jeune femme, alors même que son permis lui avait été retiré et qu'il circulait...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter