Ils volent un fourgon et percutent un mur en Italie

On se doutait bien que les deux prévenus ne seraient pas présents à l'audience afin de comparaître devant le tribunal correctionnel pour le vol d'un véhicule.

On se doutait bien que les deux prévenus ne seraient pas présents à l'audience afin de comparaître devant le tribunal correctionnel pour le vol d'un véhicule. D'autant qu'il s'agit de personnes sans domicile connu. Dès lors, les adresses où sont envoyées les convocations ont toutes les chances de ne plus correspondre du jour au lendemain.

Mais au fil des débats, il s'est avéré que ces deux commis de cuisine, âgés d'une vingtaine d'années, n'avaient pas du tout l'intention de dérober l'utilitaire le 9 janvier dernier. Leur défense ? C'était plutôt l'occasion, provoquée par un étrange concours de circonstance, qui les a transformés en larrons.

Commis de cuisine au...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter