Le curé de la paroisse: "Pour le seul mois d’août dernier, j’ai comptabilisé 40 000 € environ et il m’arrive de trouver des billets de 500 € dans le tronc de la cathédrale." Photo M.A.

Il volait les dons des fidèles à la cathédrale de Monaco, il est trahi par des billets piégés

C’est un drôle de sacristain qui vient de comparaître devant le tribunal correctionnel de Monaco. Ce serviteur dévot de la cathédrale semble faire peu cas des dix commandements! Plus particulièrement celui qui enjoint: "Tu ne voleras point".

En mars 2016, le filou s’est fait surprendre par le curé en train de s’affairer autour d’un tronc destiné aux aumônes pour les âmes du Purgatoire. Le religieux, gardien des deniers du culte, soupçonneux à la suite de multiples ponctions d’argent inexpliquées au cours des quêtes précédentes et dans les boîtes destinées aux offrandes, porte plainte auprès de la Sûreté publique.

Un dispositif est aussitôt mis en place par les policiers afin de piéger le profiteur: les inspecteurs déposent des billets de banque enduits de révélateur. Quelques jours plus tard, le sacristain concussionnaire est repéré avec des traces rouges sur ses doigts. Démasqué et confondu, il est placé en garde à vue.

Certes, avec un Dieu miséricordieux, il n’ira pas brûler dans les...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter