Le fumeur de cannabis devrait être poursuivi en France pour trafic de drogue. Photo Frantz Bouton

Il fumait du shit dans un parc de Monaco: "Je ne pensais pas être en infraction"

Un consommateur de cannabis a appris, à la barre du tribunal correctionnel, qu'il était interdit de fumer un joint à Monaco. Une leçon qui lui a coûté cinq jours de détention provisoire et une peine de quatre mois avec sursis. Mais surtout, la justice française devrait s'intéresser à ce Portugais de Beausoleil qui serait aussi dealer...

Si la tolérance au haschisch est acceptée au Portugal, il n’en sera jamais question en Principauté. À l’audience de flagrance de vendredi, un trafiquant de stupéfiants lusitanien de Beausoleil en a fait l’amère expérience. Menotté dans le box, il a écopé d’une peine de quatre mois d’emprisonnement assortie du sursis pour détention de 8 grammes de résine.

Toutefois, s’il ne retournera pas en prison après cinq jours de détention à la maison d’arrêt de Monaco, une possible incarcération attend le fautif dans le pays...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter