Il écope d'une amende pour avoir usurpé le titre d'architecte à Monaco

Le tribunal correctionnel vient de condamner un quadragénaire italien à une amende de 2.000 euros avec sursis pour avoir utilisé, de 2013 à 2016, le titre d'architecte en Principauté.

Le tribunal correctionnel vient de condamner un quadragénaire italien à une amende de 2.000 euros avec sursis pour avoir utilisé, de 2013 à 2016, le titre d'architecte en Principauté. Car cette profession est protégée au même titre que les avocats et les médecins.

L'ordre des architectes de Monaco y veille d'ailleurs avec sérieux. Au point d'avoir dénoncé, après maints rappels, la légèreté de ce professionnel dans sa conduite et ses agissements.

En fait, le nom du prévenu apparaît bien dans l'ordre des architectes… Mais de la région PACA !

"La jurisprudence est très claire,...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter