Grossier, colérique et impatient, il offense gravement les policiers

Voilà un homme qui déteste les représentants de l'ordre, en uniforme comme en civil.

Voilà un homme qui déteste les représentants de l'ordre, en uniforme comme en civil. Et peu courageux si l'on en juge par son absence à l'audience ! Il aura surtout importuné la formation collégiale du tribunal correctionnel par ses grossières allusions envers trois policiers, mentionnées au cours des débats. Jusqu'à désigner le prévenu sous le sobriquet de « grand prêtre de la sodomisation ».

Le 5 avril dernier, vers 14 h 30, ce célibataire de 19 ans, sans emploi et...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter