Follement amoureuse de son ex-mari, elle ne cesse de braver son interdiction de séjour

Est-ce une personne sous influence ?

Est-ce une personne sous influence ? L'Estonienne qui a comparu, menottée, pour la troisième fois en un mois à l'audience de flagrance, a déjà été arrêtée quatre fois pour infraction à mesure de refoulement.

Les condamnations ont logiquement progressé : de la prison avec sursis, en guise d'avertissement, à plus d'une dizaine de jours de détention, seul moyen de coercition pour la justice afin de déclencher la compréhension délictuelle. Inutile jusqu'à ce jour !

La détenue semble complètement possédée par une volonté de retour - pourtant impossible - à la vie commune avec son compagnon...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter