Dmitri Rybolovlev à sa sortie du Palais de justice ce jeudi 19 octobre 2017. Photo Cyril Dodergny

Dmitri Rybolovlev inculpé pour complicité d'atteinte à la vie privée

Le président de l'AS Monaco vient de sortir, sans un mot, du Palais de justice où son inculpation pour complicité d'atteinte à la vie privée a été prononcée dans le cadre de la plainte déposée par Tania Rappo.

Égal à lui-même, Dmitri Rybolovlev n'a laissé paraître aucune émotion à sa sortie du Palais de justice de Monaco il y a quelques minutes.

>> LIRE AUSSI. Si vous n’avez rien suivi à l'affaire du "MonacoGate", on vous la résume en 12 actes

Légèrement escorté, le président de l'AS Monaco n'a fait aucun commentaire avant de monter dans un van noir qui l'attendait au pied des marches du tribunal.

Dmitri Rybolovlev a été convoqué par le juge d'instruction, Édouard Levrault, dans le cadre de la plainte de Tania Rappo pour atteinte à la vie privée.

Le président de l'AS Monaco a averti ce mercredi qu'il comptait "coopérer pleinement avec les autorités et de les assister par tous moyens." "Comme j’ai déjà pu le déclarer, j’ai la certitude que le système judiciaire monégasque, indépendant et professionnel, mettra cette affaire au clair."

Il s'agit de la fameuse plainte qui a donné lieu à l'examen du téléphone portable de Tetiana Bersheda, l'avocate du milliardaire russe, lequel a révélé des milliers de SMS compromettants échangés avec les autorités judiciaires et policières de Monaco.

Des SMS qui ont conduit le parquet général à ouvrir, le 19 septembre dernier, une information judiciaire contre X pour trafic d'influence actif et passif et complicité de cette infraction

. Et Philippe Narmino, l'ancien directeur des services judiciaires de Monaco, à prendre une retraite anticipée. "Je dois être inculpé comme complice dans cette affaire, bien que je conteste avoir commis de tels faits", nous précisait hier Dmitri Rybolovlev.

D'autres comparutions devraient logiquement suivre. A commencer par celle de Tetiana Bersheda, qui s'était réfugiée à Londres ces derniers temps.