Illustration. Photo Pixabay

Dénoncé par le Siccfin, un financier danois est relaxé

Dénoncé par le Service d’information et de contrôle sur les circuits financiers (SICCFIN), un financier danois en poste dans la Principauté a fait l'objet de soupçons d'opération douteuses. Faute de plaignants, l'accusé a été relaxé.

Le Service d’information et de contrôle sur les circuits financiers (SICCFIN) signalait aux autorités compétentes un courtier en assurance de nationalité danoise résidant en Principauté. Car la cellule monégasque avait remarqué, entre les années 2010-2013, de nombreuses opérations douteuses.

On soupçonnait, en effet, ce quinquagénaire de détourner des fonds utilisés à des fins personnelles. D’ailleurs, l’enquête concluait à la remise de sommes importantes à un conseiller financier qui avait mué vers une profession offrant plus de liberté…

Si l’affaire a démarré très fort, elle ne présentera que la portion congrue devant le tribunal correctionnel...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter