Illustration d'une Lamborghini. Photo Istock

Au volant d’une Lamborghini, il roule sur le pied d’un ouvrier à Monaco

Le tribunal correctionnel de Monaco a condamné un automobiliste à huit jours de prison avec sursis pour ne pas avoir respecté un panneau de chantier et roulé sur le pied d'un jardinier, il y a tout juste un an, avenue de la Quarantaine. Aujourd'hui encore, l'ouvrier ressent des douleurs en marchant.

Drôle de mésaventure que celle racontée par la victime devant le tribunal correctionnel. Cet ouvrier intérimaire, affecté à des travaux de jardinerie sur l’avenue de la Quarantaine, était chargé de réguler la circulation alternée sur un chantier temporaire, le 1er mars 2017.

En début d’après-midi, un conducteur pressé n’obtempère pas à l’interdiction signalée par un panneau.

Au volant d’une Lamborghini décapotable blanche, l’automobiliste roule sur le pied du jardinier. Heureusement, les godillots renforcés chaussés par le plaignant lui ont épargné de graves blessures.

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter