Philippe Narmino, directeur des services judiciaires de la Principauté de Monaco. Photo Eric Dulière

Affaire Rybolovlev: le directeur des services judiciaires de Monaco Philippe Narmino en garde à vue

Selon nos sources, c'est bien Philippe Narmino, le directeur des services judiciaires de Monaco, l'équivalent du ministre de la Justice, qui est en garde à vue dans les locaux de la Sûreté publique, vendredi 22 septembre.

Ce vendredi, le juge d'instruction Edouard Levreault, en charge de l'enquête sur les SMS échangés entre Tetiana Bersheda, l'avocate de Dmitri Rybolovlev, et plusieurs hauts responsables de la police et de la justice en Principauté, a ordonné la perquisition du domicile et du bureau de Philippe Narmino.

La procédure a abouti en fin d'après midi au placement en garde à vue du patron de la justice à Monaco.

Philippe Narmino doit officiellement prendre sa retraite anticipée le 23 septembre. Ce samedi, donc.

La garde à vue peut durer jusqu'à trois jours.

>> RELIRE. Affaire Rybolovlev: perquisitions et gardes à vue à Monaco