Le tribunal de Monaco. Photo Cyril Dodergny

500€ d’amende avec sursis pour un "copier-coller" frauduleux!

Faire un faux document peut coûter... 500 € d’amende avec sursis. C’est la peine prononcée par le tribunal correctionnel à l’issue de la comparution d’une femme de 31 ans, aujourd’hui sans emploi. Il lui est reproché d’avoir transformé frauduleusement une pièce servant de preuve afin d’en tirer quelque avantage.

A la barre, c’est une prévenue apeurée qui tente de s’expliquer sur ses véritables intentions. En 2016, elle a transmis par courriel un faux justificatif électronique de bonne volonté au préjudice de la "BNP Paribas".

Certes, l’intention apparaît paradoxale si on se réfère à l’intitulé du document, dont la signification se rapporte à la seule démonstration de la vérité, alors qu’il s’agit d’une tricherie... Mais l’affaire...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter