« Ses mots ont dépassé sa pensée », a plaidé l'avocat de la prévenue qui avait insulté un capitaine par téléphone. J.-F.O.

1000 € d'amende pour avoir insulté un capitaine de police

Elle a enlevé son hijab (foulard), cette fois, pour venir à la barre du tribunal correctionnel.

Elle a enlevé son hijab (foulard), cette fois, pour venir à la barre du tribunal correctionnel. La femme âgée de trente-sept ans, sans profession, prévenue d'avoir outragé un capitaine de police, s'approche pour connaître le délibéré prononcé par les juges monégasques.

Elle a été condamnée à une amende de 1 000 euros. Une décision assortie d'une relaxe dans un second dossier où il lui était reproché d'avoir injurié une conseillère financière de La Poste, après un refus d'ouvrir un compte dans...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter