Un cheval cabré de 3 mètres de haut célèbre les 250 ans du cirque moderne. Photo Juliette Halliez

Un cheval de fleurs de 3 mètres installé pour le 250e anniversaire du cirque moderne à Monaco

À l’occasion du 42e Festival international du cirque de Monte-Carlo, célébrant les 250 ans de la création du cirque moderne, la roseraie Princesse-Grace se dote d’une superbe installation végétale en 3D

Pour que les festivités commencent dès l’arrivée du public au chapiteau du prochain Festival international du cirque de Monte-Carlo, qui débutera ce jeudi 18 janvier.

La Direction de l’Aménagement Urbain de Monaco a souhaité faire quelque chose de plus exceptionnel, que le traditionnel massif de fleurs sur le thème du cirque réalisé chaque année.

1000 fleurs
aux couleurs du cirque et de monaco

Pour le 250e anniversaire, c’est un cheval cabré de trois mètres de haut, tenu par une structure métallique et recouvert de mousse végétale qui est mis à l’honneur.

Celui-ci trône au milieu d’une piste de sable circulaire, entourée « d’une banquette » fleurie grâce à mille kalanchoes rouges et blanches.

Des plantes de saison encore au stade de bouton, actuellement, symbolisant les couleurs du cirque et de la Principauté.

Pourquoi un cheval ?

En 1768, Philip Astley inventa le cirque moderne à Londres, en faisant galoper son cheval autour d’une piste circulaire pour présenter ses acrobaties.

Puis, les autres figures emblématiques du cirque rejoignirent le spectacle petit à petit, mais il resta essentiellement équestre pendant longtemps.

L’installation est visible, jour et nuit, à l’angle de l’avenue des Ligures pour une durée de trois semaines.