Les syndicats monégasques veulent aider financièrement les cheminots. Photo J.D.

L'Union des syndicats de Monaco soutient les cheminots

Le congrès triennal de l’Union des syndicats de Monaco (USM), qui se déroule jusqu'à jeudi, s'est ouvert ce mardi 10 avril, à l’Espace Léo-Ferré. Il a réuni 150 personnes. Autant de participants venus exprimer et défendre les droits des salariés.

Parmi eux, Pasquale Filippone, du Syndicat du bâtiment, a insisté sur "la solidarité et l’action" pour lutter contre l’esprit individualiste grandissant. C’est ainsi qu’il a annoncé le soutien aux cheminots en France. "Nous verserons un montant qui reste à définir pour compenser les jours de grève."

Par ailleurs, Olivier Cardot, secrétaire général adjoint de l'USM, a annoncé un rapprochement avec la CGT. "On développe effectivement des relations internationales avec la CGT et comptons nous désaffilier de la Confédération européenne des syndicats qui n’est plus dans la ligne sociale que nous défendons."