Le Carrefour de Monaco. Photo Franz Chavaroche

Les salariés du Carrefour de Monaco en grève ce vendredi

Des salariés de Carrefour Monaco sont en grève vendredi 8 juin, pour 24 heures.

Leurs revendications

Le salaire. "Nous accusons un retard de salaire de 5% par rapport à nos collègues de Carrefour France et ce depuis trop longtemps (...)". Les collègues du pays voisin "bénéficient également de compléments de primes de vacances auxquels les salariés de Carrefour Monaco ne peuvent prétendre".

Les conditions de travail. "Nous sommes passés de 380 à 290 salariés (...), ce qui ne nous permet plus d’apporter un service de qualité et rend nos conditions de travail de plus en plus pénibles."

Les salariés en grève se rassembleront, à 8h30, devant la pharmacie du centre commercial de Fontvieille.

En mars dernier, nombreux salariés avaient débrayé. Ils ont depuis obtenu une augmentation non pas de 1 mais 1,8%. Ils ont également eu une tranche supplémentaire sur un complément de prime de vacances.

Ces avancées sont, pour eux, insuffisantes; raison pour laquelle le débrayage est reconduit.

Petit lexique du gréviste

L'Union des syndicats a publié un "Petit lexique du gréviste". Extraits.

Dois-je informer ma hiérarchie? "Non et nous n’avons pas de préavis à donner."

Je peux rester à la maison? "Si tu fais la grève, il est mieux de venir sur la place manifester, et de participer." 

J’ai peur des sanctions! "Nous aussi… On a peur dans le noir! Mais n’aie plus peur, tu ne seras pas seul, nous formerons un cercle autour de toi pour te protéger! Sois en sûr! Seuls nous n’arriverons à rien!"

Le chef m’a dit: "Arrête! Ne fais pas grève! Tu vas te faire virer!" "Dis-lui qu’il te l’écrive!"

Y a-t-il un risque à faire grève? "Non! Pas du tout! La grève est un droit inscrit en toutes lettres dans la Constitution monégasque."