Enseignants et parents l'ont mauvaise. Ils iront manifester demain avec les écoles de la Roya, de Villeneuve-Loubet ou encore de Saint-Laurent-du-Var, victimes elles aussi de la coupe post-rentrée. L.M.

Les Beausoleillois en grève contre la perte d'une classe

Les enseignants de l'école Paul-Doumer étaient en grève, hier, pour protester contre la fermeture d'une classe annoncée seulement la semaine dernière. Les parents d'élèves se sont rendus au rectorat

À l'heure où vous lisez ces lignes, une poignée de gamins de 6 ou 7 ans sont en train d'apprendre à quel point l'absurdité administrative peut être brutale. Preuve qu'on est jamais trop jeune pour ça, ils vont devoir changer de classe, parce que le rectorat a décidé, la semaine dernière, de fermer celle à laquelle ils avaient été attribués, en fonction de nombreux critères.

« Il ne faut pas croire, quand on fait les classes, ce n'est pas à la louche : on prend en compte l'autonomie, le comportement, et les résultats scolaires. ça prend au moins dix jours pour équilibrer et garder les fratries ensemble », peste Michel Tcherniatine, le directeur de l'école Paul-Doumer.

Enfants en larmes

Hier matin, l'école était fermée : affiches et banderoles avertissent de la grogne qui a conduit les enseignants à la grève. Même si c'est...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter