Stevan Jovetic, l'homme en forme 4 buts lors des 4 dernières journées. Photo J.-F. Ottonello

Tout ce qu'il faut savoir avant le match AS Monaco-Strasbourg

Invaincue depuis 13 matches, l'escouade de Jardim poursuit sa route à l'ombre des regards. L'AS Monaco veut rester invancu à Strasbourg ce vendredi soir (20h45 au stade de la Meinau).

Le match

 

L'ASM joue un match par semaine. C'est la vie. Il lui en reste dix à disputer en championnat et une finale de Coupe de la Ligue contre le PSG. Ce vendredi soir, après les trois soirées européennes de la semaine, Monaco donnera le coup d'envoi de la 29e journée de Ligue 1 et pourra ainsi mettre la pression sur l'OM et l'OL qui jouent dimanche.

Un avantage? Pas pour Jardim qui, peu importe la question, ramène toujours la réponse au même endroit, à Monaco.

"Le plus important c'est de continuer de travailler avec notre méthode, nos idées, nos objectifs, ne pas regarder les autres car nos résultats seront toujours plus importants que ceux des autres. On a 4 points d'avance sur Marseille mais il reste 30 points à prendre cette saison donc il faut garder cet avantage", explique l'entraîneur portugais.

Falcao de retour

Tout semble aller pour le mieux à l'AS Monaco, même l'absence de 4 semaines de Falcao n'a pas bouleversé l'équilibre collectif. En l'absence du buteur colombien, Keita Balde, Rony Lopes et Stevan Jovetic ont pris le relais.

De retour dans le groupe, le Tigre sera forcément un plus pour prendre les trois points à la Meinau. Car même si Strasbourg est un promu, Jardim se méfie de l'engouement populaire de l'enceinte alsacienne.

"Strasbourg est une équipe de qualité, surtout à domicile, étaye Jardim. C'est un collectif très costaud, qui sait mettre de la pression devant, agressive, avec une intensité de jeu importante. C'est une formation qui change beaucoup de schéma tactique aussi. On a besoin de prendre trois points, d'autant qu'on joue avant nos concurrents".

De son côté, bien que Jardim ait flatté son équipe le coach strasbourgeois Thierry Laurey s'est montré moins ambitieux, lui qui a d'ailleurs toujours la formule idoine: "On a un point au coup d'envoi, si on pouvait le garder, ce serait fantastique."

 En général, les équipes qui partent avec l'unique idée de prendre un point contre l'ASM n'y arrivent que très rarement. On souhaite donc bonne chance aux Strasbourgeois.

En l'emportant ce vendredi soir, Monaco compterait 7 points d'avance sur l'OM et s'offrirait, encore, un long week-end au calme et une semaine de repos avant la venue de Lille, vendredi prochain.

Les compos' probables

La décla'

"Contre les gros, si tu restes dans l’ordinaire, tu es mort", assure Thierry Laurey, entraîneur de Strasbourg.

La stat'

10. Voilà 10 ans que Monaco n’a plus joué à Strasbourg. Le samedi 5 avril 2008 exactement, avec une victoire 2 à 0 à la Meinau (buts de Nenê et Fabio Santos).