Frustré du match nul à Montpellier, Rachid Ghezzal pourrait débuter ce soir. Photo EPA/MaxPPP

Tout ce qu’il faut savoir avant le match AS Monaco-FC Metz

Deux matches nuls de rang en Ligue 1, un jeu moins précis et une quatrième place avant de recevoir Metz, la lanterne rouge. Monaco doit reprendre sa marche en avant, et vite. Verdict au Stade Louis-II à 17h, ce dimanche 21 janvier.

Le match

En temps normal, recevoir la lanterne rouge -Metz- se fait dans la plus grande des sérénités. Surtout quand on est champion de France en titre et que l'on vise, au moins, une place sur le podium.

L'an dernier, les Lorrains avaient pris un 12-0 sur les deux matches de championnat (7-0 à Metz, 5-0 au Louis-II). Sauf qu'en ce moment, un rien dérègle l'AS Monaco.

D'ailleurs, la bande à Jardim n'a toujours pas remporté le moindre match de championnat en 2018, concédant deux tristes matches nuls, le premier à Montpellier (0-0) et le second, mardi, contre Nice où seul un but dans les arrêts de jeu de Falcao a évité aux Monégasques une ennuyeuse défaite contre le voisin niçois (2-2).

Oui, Monaco ne perd plus depuis début décembre (6 victoires, 2 nuls toutes compétitions confondues) mais l'équipe peine à retrouver un allant offensif et une fluidité collective. "L'équipe travaille pour retrouver le chemin de la victoire. Contre Metz, il faudra prendre les trois points", a simplement avancé Leonardo Jardim.

Avec Gabriel Boschilia, sans Jemerson

Touché aux adducteurs à Montpellier, le Brésilien Jemerson est forfait pour la réception de Metz, tout comme Carrillo dont le nom est soufflé avec insistance du côté de Southampton.

Jardim a convoqué 19 joueurs dont Gabriel Boschilia, de retour.

LES COMPOS PROBABLES

La décla

"Lemar dans l'axe? C'est un milieu gauche intérieur dans mon esprit. Il peut jouer partout, c'est quelqu'un de dynamique, qui peut faire jouer l'équipe, bien faire circuler le ballon et donner du rythme. Il peut jouer partout car il sait jouer où l'équipe a besoin de lui." Leonardo Jardim, entraîneur de Monaco, à propos du repositionnement de Thomas Lemar en meneur de jeu.