Les Monégasques Tielemans et Jovetic tenteront d'être décisifs ce soir comme face à Angers. Photo Cyril Dodergny

Tout ce qu'il faut savoir avant le match AS Monaco - Dijon FCO

Leonardo Jardim semble avoir trouvé les bons réglages pour tirer le meilleur de son équipe. Face à Dijon ce vendredi 16 février au stade Louis-II (20h45), Monaco peut enchaîner un 3e succès de rang et conserver sa 2e place en Ligue 1.

Le match

En cas de victoire ce vendredi soir, Monaco est assuré de rester deuxième à l'issue de la 26e journée. Pas l'info du siècle. Mais tout ça pour dire que les Monégasques, qui devaient jusque-là compter sur le faux pas des autres, sont aujourd'hui maîtres de leur destin.

Le chemin qui mène à la deuxième place est encore long, mais Leonardo Jardim et sa bande connaissent par cœur les embûches. À commencer par celle de prendre de haut les "petites équipes".

Pas le genre de la maison. Les Monégasques sont tombés uniquement contre des équipes du haut de classement: Paris, Lyon, Nantes et Nice. "On se souvient de la saison dernière, ça avait été un match difficile", a rappelé Leonardo Jardim.

Après le match nul à Marseille et le succès contre Lyon, la victoire à Angers a apporté un autre regard sur l'ASM. Une équipe peut-être mieux armée qu'il n'y paraît.

Avec Subasic, sans Falcao

Ce vendredi soir, Subasic devrait effectuer son retour dans les buts après une sortie prématurée sur blessure contre Lyon.

Privés une nouvelle fois de Falcao et Baldé, les Monégasques pourront compter sur le retour de Thomas Lemar, et évidement sur son attaquant monténégrin en pleine forme.

"Ceux qui ne sont pas sur le terrain sont aussi forts que ceux qui jouent", faisait remarquer Youri Tielemans. Ces derniers temps, la concurrence qui règne au sein du groupe semble effectivement tirer l'équipe vers le haut.

Les compos probables

La décla

"On a tout fait pour mettre le PSG en confiance avant le Real Madrid... et voilà comment ils nous remercient. Bon du coup on a quand même parlé de Dijon en Ligue des Champions." Le community manager de Dijon a répondu avec humour sur Twitter au propos d'Adrien Rabiot après la défaite du PSG à Madrid (3-1).

Le milieu de terrain avait déclaré au micro de BeInSport: "Le problème c'est que c'est facile d'en mettre 8 à Dijon, ou 4 en Championnat. C'est dans ces matches-là qu'il faut être décisif."