Les Monégasques devront se montrer beaucoup plus appliqués et investis que lors de leur dernière prestation à domicile en Ligue des champions qui s’était soldée par une défaite 3-0 contre Porto. Photo Jean-François Ottonello

Tout ce qu’il faut savoir avant le match AS Monaco-Besiktas

Monaco reçoit Besiktas ce mardi soir à 20h45 au Louis-II pour le compte de la 2e journée de Ligue des champions (groupe G). Ce soir, les Monégasques n’ont pas le droit à l’erreur.

LE MATCH

Avec seulement un petit point lors des deux premières journées, l’ASM, demi-finaliste de la Ligue des champions la saison passée, doit impérativement s’imposer contre Besiktas à la maison pour ne pas rester scotchée à la dernière place au classement.

Après quatre victoires lors des quatre premières journées de L1, on imaginait ce club insubmersible capable d’encaisser sans vaciller les départs de Mbappé, Bernardo Silva, Mendy, Germain, Bakayoko etc. Mais l’automne a livré une toute autre vérité.

Monaco se cherche encore et traverse un moment compliqué. Quand on y pense, c’était inévitable. Mais l’été avait été si doux...
Bref, ce soir, après trois matches sans victoire, c’est le moment parfait pour repartir de l’avant. Il ne sera pas question de style ou de football champagne.La manière importera peu, à vrai dire.
Il faudra de l’intensité. Celle-là même qui permet d’être ambitieux sur la scène européenne. Celle, un cran, voire deux, au-dessus de ce qu’on peut trouver en championnat. Surtout, il faudra les trois points.

Baldé avec Falcao?

A Leipzig, Monaco avait arraché un point au courage dans un match étouffant. A domicile contre Porto, il avait reçu une leçon de foot. Dépassée dans tous les secteurs du jeu, l’équipe de Jardim en avait pris trois dans la musette sans bouger une oreille. Aucune réaction. 
Il n’est pas trop tard pour rebondir. La défaite à Lyon vendredi, au sortir d’une trêve internationale que le club princier a eu un mal fou à digérer, est aussi inquiétante qu’encourageante.

Inquiétante, parce qu’elle a confirmé certaines lacunes, notamment dans le jeu sur les côtés et dans la gestion des temps faibles. 
Encourageante, parce qu’elle a permis à certains de se montrer sous leur meilleur jour en l’absence de cadres mis au repos. On pense à Falcao, revenu tardivement de sélection, Jorge, Sidibé ou encore Fabinho, suspendu. Dans un 4-2-3-1 qui ne devrait pas être reconduit ce soir, Keita Baldé a montré de l’aisance dos au but et Touré a plutôt assuré au poste d’arrière droit.
L’ancien buteur de la Lazio devrait être associé avec Falcao ce soir, et ça fait un moment que les supporters attendent ça. Tielemans et Meïté ont montré qu’ils méritaient peut-être un peu plus de temps de jeu. Reste un point noir: la charnière centrale qui s’use match après match.
Glik et Jemerson ont joué toutes les rencontres de la saison. Toutes. Et dans leur intégralité. 

LES COMPOS PROBABLES

LA DÉCLA

"Nous savons que ce sera un match très difficile. Mais je pense qu’on fera un résultat positif." 
Talisca, l’attaquant brésilien du Besiktas, déjà deux fois buteur cette saison en C1, ne semble pas inquiet...

LA STAT'

45. Le capitaine de l’ASM Radamel Falcao a marqué 45 buts en 54 matches de coupe d’Europe. Le Colombien n’a pas encore ouvert son compteur cette saison en Ligue des Champions.