Première douloureuse pour l'AS Monaco face au PSG à Tanger

Au-delà de la défaite amère face au PSG (2-1) et des remarques acerbes de Leonardo Jardim sur l’organisation, l’AS Monaco a vécu une drôle de première sortie officielle à Tanger

Il y a des soirs comme ça, où rien ne va. Nerveux et agacé par l’organisation autour du match, Leonardo Jardim n’a pas dû spécialement apprécier l’après match. À la suite d’un problème logistique, les Monégasques et Parisiens se sont retrouvés… sans avion pour leur retour.

Ainsi, les deux équipes sont restées clouées dans le sous-sol du stade au moins trois longues heures. Les Monégasques, par exemple, ont pris la route de l’aéroport vers 1h du matin (2 heures en France), soit 3 heures après la fin du match, les Franciliens sont restés un peu plus longtemps, ne rentrant sur Paris que vers 7 heures du matin.

Une mésaventure qui a étiré une soirée déjà compliquée pour l’ASM, entre nervosité et colère. Assurée par la fédération de football marocaine, la...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter