Leonardo Jardim. Photo J-F. O

Pour l'entraîneur de l'AS Monaco, "la situation de Lille rend le match plus difficile pour nous"

Présent ce mercredi midi lors du traditionnel point presse à La Turbie, à 48h de la réception de Lille au stade Louis-II (30e journée, 20h45), l'entraîneur monégasque Leonardo Jardim a évoqué les incidents venus émailler la fin du match entre Lille et Montpellier samedi (1-1).

Une rencontre au terme de laquelle les supporters nordistes ont envahi la pelouse, menacé leurs dirigeants et frappé leurs joueurs.

Un mouvement de protestation face aux difficultés sportives et financières de leur club.

Le technicien portugais ne pense pas qu'après ces événements, les Dogues débarqueront traumatisés en Principauté. Bien au contraire.

"Avant de travailler en France, j'ai entraîné en Grèce et au Portugal. Ce n'est donc pas quelque chose (l'envahissement du terrain, ndlr) qui me choque facilement. Je crois que la situation de Lille rend le match plus difficile pour nous. Le LOSC va venir pour faire la meilleure performance possible, donner le maximum. C'est le message donné aux joueurs. Dans le foot, jamais un match n'est facile."

"Nous aurons besoin de jouer comme d'habitude avec notre attitude positive, notre qualité de jeu, a encore précisé Jardim. Il ne faut pas beaucoup penser à ce qu'il se passe chez l'adversaire. Quand tu regardes l'adversaire, tu perds de la concentration. J'ai l'habitude de regarder mon équipe."